Galerie‎ > ‎

Ramon

"C'est ainsi qu'il resta seul, abandonné de tous. Lui, il aurait pu rentrer dans sa maison natale...

... Cela aurait signifié reconnaître son échec, renoncer pour toujours au rêve de se marier avec Alba...

... Je le vis partir seul, emmenant son misérable troupeau, sans qu'aucune main amie ne se lève pour un adieu, sans qu'aucune voix ne lui souhaite bonne route ou bonne chance."


Extrait "Du givre sur les épaules", Lorenzo Mediano

Editions de la Ramonda


Acrylique sur lin

130x130 

Olivier Haberman - L'événementiste - Mediano